Inscrivez-vous à la newsletter :
Agence de voyage Osm'oz : présentationAgence de voyage Osm'oz : destinations de voyagesAgence de voyage Osm'oz : listes des voyagesAgence de voyage Osm'oz : contact

voyage en Arménie

Arménie  




PRELUDE | LES INCONTOURNABLES | INFOS PRATIQUES



Pour bien préparer vos vacances en Arménie, Osm’oz Voyages vous présente ses informations et conseils :




Capitale :

EREVAN, située à 1000 mètres d'altitude, au pied du mythique Mont Ararat.


Superficie :

29.800 Km2


Population  :

3.240.700 habitants au 1er Juillet 2009 (Arméniens 97 % - Kurdes 0,7 % - Russes 0,5 % - Autres 1,8 %). La population du pays a triplé en quarante ans et Erevan rassemble le tiers de la population totale du pays. Pour donner une idée de la transformation de la capitale: en 1920-1922, Erevan était un gros bourg de 25000 habitants. C'est maintenant une ville de plus d’un million d'habitants. Plus de 96 % de la population d'Arménie est composée d'Arméniens. Les minorités sont les Russes, les Kurdes et les Assyriens.


Langue  :

La langue arménienne appartient à la famille linguistique indo-européenne : elle forme pourtant une branche à part. Le développement de la langue arménienne écrite se divise en trois périodes :
- ancienne, Vème-Xème siècles : c'est le Grapar ; le rituel de la messe arménienne se déroule dans cette langue.
- moyenne, XIIème-XVIème siècles.
- la langue nouvelle, ou Achkharabar, qui est la langue parlée de nos jours : l'arménien oriental parlé en Arménie et en Iran ; l'arménien occidental parlé en diaspora. Les deux variantes ayant des différences sensibles de syntaxe et d'orthographe. L'Arménien se présente comme une des rares langues qui soient encore vivantes depuis l'Antiquité. Une langue parlée depuis des siècles avant notre ère, même si l'invention de l'alphabet arménien par Mesrob Machtotz ne remonte qu'à l'an 405. L'alphabet arménien contient 39 lettres. L'alphabet latin n'en comptant que 26, la translittération de certaines lettres arméniennes exige la combinaison de deux ou trois latines.



Religion :

Chrétienne et orthodoxe. La religion dominante est l'Église apostolique arménienne. L'Arménie est le plus ancien État chrétien. En 2001, les Arméniens ont célébré le 1.700ème anniversaire de l'adoption du christianisme. Plus de 94% de la population appartiennent à l'Eglise Apostolique Arménienne, une église indépendante des autres églises chrétiennes. À sa tête, le Catholicos suprême de tous les Arméniens, Sa Sainteté Garegine II, qui réside à Echmiadzin, près d'Erevan, capitale de l'Arménie.

Une histoire datant des premiers temps du christianisme :


C'est vers le milieu du 1er siècle que deux apôtres de Jésus, Saint Thaddeus (St Jude,"celui qui n'est pas l'Iscariote") et Saint Barthélémy, introduisent le Christianisme en Arménie (d'où le nom d'Apostolique - qui vient des apôtres). Les persécutions répétées auraient pu avoir raison de la croissance rapide de la nouvelle religion, mais le Christianisme est déclaré religion d'Etat en 301 après J.C., ce qui fait de l'Arménie la première nation au monde à adopter le christianisme comme religion d'Etat. Rappelons à ce titre que l'appellation exacte de l'Eglise Apostolique Arménienne est "Haïasdaniaytz Yegueghetzi", qui signifie : l'Eglise des Arméniens. L'adoption du christianisme comme religion d'Etat est en grande partie due aux efforts de Saint Grégoire l'Illuminateur. Issu de la noblesse, il convertit le Roi d'Arménie Tiridate, entraînant la conversion rapide et massive de la population. En 303 après J.C., Saint Grégoire construisit une cathédrale dans la ville de Vagharshapat, la nommant Etchmiadzine. En 451, lors de la bataille d'Avaraïr contre la Perse Sassanide, les Arméniens devaient défendre leur foi, ce qui en fit la première bataille que l'Histoire a reconnu comme combat pour la liberté de conscience.

Une Eglise indépendante:


Autonome par rapport à Césarée dès 374, l'Église d'Arménie ne se sépara de la Grande Église qu'au Ve siècle, en rejoignant l'opposition au concile de Chalcédoine (451). Opposition portant essentiellement sur la dualité de la nature du Christ (divine et terrestre). De ce fait, cette Église indépendante n'est en communion qu'avec les autres Églises non chalcédoniennes (copte, éthiopienne, syrienne d'Antioche et de l'Inde du Sud), mais non avec les Églises catholique et orthodoxe. Elle s'engage peu à peu dans la voie monophysite (ceux croyant que les natures humaines et divines du Christ constituent une unité) lors des synodes de Vakarsapat en 482 et surtout de Dwin en 551. Bien que l'Église Arménienne Apostolique soit souvent identifiée aux Eglises Orientales Orthodoxes de l'Europe de l'Est (la Russie et la Géorgie), l'Eglise arménienne est juridiquement et théologiquement indépendante depuis le début du Moyen Age.

L’importance historique de l’Eglise arménienne:


Comme Eglise nationale, elle a joué un rôle essentiel dans le maintien de la culture arménienne, par la conservation et la diffusion des traditions écrites et comme un des centres culturels pour la diaspora. Durant les longues périodes pendant lesquelles les arméniens étaient sous des tutelles étrangères, l'Eglise jouait un important rôle spirituel et politique. L'Empire Ottoman reconnaissait les patriarches de Constantinople comme chefs de la communauté arménienne et l'Empire Russe traitait avec le Catholicos, chef nominal de l'Église Arménienne Apostolique. La pression soviétique a mis à mal l'activité spirituelle en Arménie, et le Catholicos dut quitter le pays. Cependant depuis la chute de l'URSS, l'Arménie connaît un vigoureux regain spirituel et l'Eglise Apostolique Arménienne a retrouvé son rôle traditionnel de "foi nationale" des Arméniens. Aujourd'hui, Etchmiadzine est le siège spirituel de 7 millions d'arméniens vivant en Arménie ou dans la diaspora.



Lors d’un voyage en Arménie, les ressortissants français doivent être en possession d’  :

- Un passeport valable 3 mois après la date de retour.
- Un visa obligatoire obtenu auprès du consulat arménien (ambarmen@wanadoo.fr), obtenu en fournissant les documents suivants:
o Votre passeport comprenant une page entièrement libre de toute inscription
o 1 formulaire dument rempli et signé, obtenu auprès de l’ambassade dont vous trouverez les coordonnées ci-dessous dans la rubrique « contacts utiles ».
o 1 photo
Le coût du visa pour une seule entrée avec séjour inférieur à 21 jours, est de 10 €. Le visa peut également être obtenu sur place à votre arrivée, et doit être payé en monnaie locale. Sa valeur est dans ce cas de 15000 DRAM (environ 28 € au cours de janvier 2010).

En raison de l’évolution et des changements imprévisibles quant aux procédures, tarifs et documents requis pour un voyage en Arménie, Osm’oz Voyages vous recommande avant toute demande, de contacter le consulat arménien.


Santé/vaccination  :

Aucune vaccination n’est obligatoire pour un séjour en Arménie. Il est cependant important, comme pour tout voyage, de vérifier la validité de vos vaccins diphtérie, tétanos, polio et typhoïde. Nous vous recommandons par ailleurs la vaccination de l'hépatite A et B. Vous pouvez, pour de plus amples informations, consulter le site www.sante-voyages.com
Pour plus de prudence, consultez votre médecin et partez en bonne santé.



Pharmacie  :

Dans les grandes villes, les pharmacies sont généralement bien approvisionnées mais il n’est pas toujours facile d’identifier le médicament équivalent.


Eau :

L’Arménie n’a pas de grands fleuves, mais les nombreuses sources jaillissent des montagnes et sont perçues comme un Don de Dieu. L’eau de robinet est bonne, car relativement peu chlorée, mais Il est préférable de ne pas boire de l’eau du robinet et de lui préférer des eaux minérales ou gazeuses en bouteilles hermétiquement fermées (Bjni, Dilijan et surtout Djérmouk, du nom d’une station thermale du sud-est du pays, où est produite cette eau gazeuse particulièrement savoureuse).


Sécurité  :

Osm’oz Voyages vous recommande, pour un voyage en Arménie, de consulter au préalable, le site du quai d’Orsay régulièrement mis à jour et de plus en plus précis sur les zones à éviter dans chaque pays du monde: www.France.diplomatie.fr (rubrique « conseils aux voyageurs »).

Comme partout dans le monde, soyez vigilants dans les sites touristiques, les rues commerçantes et les marchés où les pickpockets sont à l’affût. Evitez d’emporter des bijoux et laissez votre passeport, vos billets d’avion et objets de valeur au coffre à l’hôtel.


Mesure de prévoyance :

Osm’oz Voyages vous conseille la plus grande vigilance quant à vos papiers d’identité et votre titre de transport lors de vos vacances en Arménie. Nous vous recommandons vivement d’insérer une photocopie de ces documents dans votre valise. Cette mesure pourrait vous faciliter certaines démarches, en cas de perte.


Monnaies et devises  :

Dram, adoptée en 1993 (Abréviation : AMD), et dont la parité est indexée sur le dollar / Cours : 1 Euro = environ 577 AMD (cours en vigueur au 28.11.2009).


Banque et change :

Les banques sont ouvertes de 10h à 16h du lundi au vendredi ; le samedi, de 10h à 13h. Les principales banques ont des guichets automatiques dans toutes les rues centrales d'Erevan. Les cartes de crédit de type Visa ou Mastercard et les chèques de voyages sont surtout acceptés dans les grands magasins et hôtels. Les devises étrangères peuvent être échangées dans les banques et bureaux de change partout dans le pays.


Décalage horaire (par rapport à la France) :

+ 2H en été / +3H en hiver


Durée du voyage vers l’Arménie en avion :

Environ 5H (Paris-Erevan)


L’électricité :

La tension est 220 Volts. Les prises de courant sont des prises rondes à deux fiches de type européen.


Bulletin météo  :

Le climat est de type continental, avec des hivers courts mais rigoureux (jusqu'à -15°C) et des étés très chauds (température moyenne entre 25°C et 36°C). Températures moyennes constatées à Erevan (à titre indicatif) :
En janvier, de -6°C à 2°C
En mars, de 1°C à 12°C
En mai, de 12°C à 25°C
En juillet, de 19°C à 33°C
En septembre, de 13°C à 21°C
En décembre, de -2°C à 6°C
La meilleure période pour découvrir l'Arménie va de mai à septembre.

Nous vous conseillons de jeter un œil quelques jours avant votre départ, sur le site de la Chaîne météo qui vous donnera avec une quasi certitude le temps qu’il fera pendant votre voyage en Arménie. Cependant, la météorologie n’étant pas une science exacte, il n’existe aucune certitude absolue en matière de temps.



Culture géographique de l'Arménie :


Etat du Caucase, l’Arménie partage ses frontières avec la Turquie à l’Ouest, la Géorgie au Nord, l’Azerbaïdjan à l’Est et l’Iran au Sud. Au centre du pays, Erevan, la capitale, est une ville animée entourée par des pics enneigés.

Un voyage à Erevan : dans la capitale


Avec son cachet Arménien, la Place de la République héberge des bâtiments officiels ainsi que le Musée d’Histoire d’Arménie - retraçant la douloureuse histoire de ce petit pays- et la Galerie Nationale d’Art où sont conservés quelques joyaux de la culture Ourartou remontant parfois au 7ème siècle. A l’occasion de votre voyage en Arménie, et notamment à Erevan, vous pourrez visiter de nombreux musées dont les plus populaires sont peut-être ceux consacrés au peintre Martiros Sarian et au compositeur Aram Khatchatourian. Le Matenadaran Mashtots est un passage obligé pour les beaux manuscrits d’Aristote ou d’Eusèbe qu’il conserve. La ville dévoile quelques édifices construits en tuf, une pierre volcanique, qui en fait sa particularité. A découvrir lors de votre séjour à Erevan , sur la Place de la Liberté, l’Opéra Alexandre Spendiarian et sa salle de concert restent des incontournables.

Voyage en Arménie : un pays marqué par le spiritualisme


A l’Ouest d’Erevan, Sardarapat est connue pour son musée Archéologique relatant le passé du pays ; non loin se dresse un monument commémoratif. Le Monastère de Gheghard, véritable symbole de l’église Apostolique Arménienne. Celui-ci se situe dans une caverne à proximité de la rivière Azat. Non loin, Garni renferme l’unique édifice Hellénistique du pays : un temple datant de la fin du 1er siècle dédié à Mithra. Dans la région, Etchmiadzine représente « la Rome Arménienne » abritant le Saint Siège de l’Eglise Apostolique. Annoncée par sa cathédrale, Taline attire les passionnés de belles pierres : la cathédrale construite en basalte noir est ornée de belles pierres rouges et figure parmi l’une des plus imposantes du pays. Deux autres châteaux y retiendront les visiteurs. Le Monastère de Noravank mérite une visite pour ses églises et son superbe mausolée. Autant d’étapes culturelles essentielles qu’un circuit en Arménie organisé par Osm’oz voyages vous fera découvrir.


Transports :

Taxis: ils sont nombreux dans la capitale. Mettez-vous d'accord sur le prix de la course avant de monter. Sinon, vous pouvez réserver un taxi auprès d'une agence locale.
Métro: Erevan possède une seule ligne de 10 stations qui va du Nord de la ville jusqu'à la gare au Sud de la ville.
Le réseau d’autobus est vétuste. La signalisation routière est mauvaise. Il est donc préférable de voyager accompagné d’un guide local.
Réseau ferroviaire : le voyage en train d’Erevan à Tbilissi est possible. Le trajet d’environ 350 km s’effectue en une douzaine d’heures. Le confort est relatif.
Des liaisons aériennes existent avec la France et de nombreux autres pays d’Europe et du monde.



Achats :

L’artisanat traditionnel vous donnera l’occasion de rapporter quelques belles pièces – reproductions en terre cuites de statuettes de l’époque Ourartou, épaisses ceintures en argent et divers bijoux ornés d’obsidienne et autres pierres semi-précieuses, cafetières en cuivre repoussé, « cognac » (brandy arménien). Dans la gamme supérieure, on trouve les bijoux et les pièces d’orfèvre, et bien sûr, les tapis. Les tapis et les kilims d’Arménie et de Karabagh relèvent d’une très longue tradition et sont presque autant réputés que ceux d’Iran. Mais pour ces achats de « luxe », il faudra vous mettre en ordre avec l’administration locale, très sourcilleuse même quand il ne s’agit pas de pièces d’antiquités, dont l’exportation est interdite.


Courrier  :

Comptez une semaine pour une lettre ou une carte postale. Le courrier confié à la réception des hôtels ne parvient pas toujours à destination.


Fermeture des sites :

Les sites ferment généralement vers 17h00 (sauf exception notamment le week-end)


Taxe(s) locale(s) de sortie du territoire  :

Aucune


Contacts utiles pour votre voyage en Arménie :

Ambassade d’Arménie en France, :Service Consulaire, 9 rue Viète – 75017 PARIS. Tél. : 01.42.12.98.00. Fax : 01.42.12.98.03
Ambassade de France en Arménie : Ambassade de France – 8 rue Grigor Loussavoritch – 375015 EREVAN. Tél. : 56-11-03 /56-46-67/58-35-11 et en cas d’urgence (nuit): 093-50-11-03. Fax : 56-98-31 / 56-98-35. Site web : www.ambafrance-am.org



Communications :

Appels téléphoniques depuis la France : 00.374 (+2 : indicatif téléphonique d’Erevan) suivi du numéro du correspondant.
Appels téléphoniques d’Arménie vers la France : 00.33 suivi du numéro sans préfixe « 0 ».
Vous trouverez facilement dans les grandes villes des téléphones publics fonctionnant avec des cartes téléphoniques. Mais tous ne vous permettront pas de téléphoner en Europe. En général, vous pourrez téléphoner vers l'étranger à partir des bureaux de postes.



Petit glossaire utile pour un voyage en Arménie  :

Acheter : Kenél
Adresse : Hastsé
Aéroport : Otagaïan
Ambassade : Tésbanadoun
Amende : Doukank
Année : Dari
Autobus : Avtobous
Avenue : Dzaroughi
Avion : Otanav
Bière : Karétchour
Billet : Doms, Domsag
Boisson : Khemitchk
Bonjour : Parév (parilouïs)
Bonsoir : Pari yérégo
Café : Sourdj
Chambre : Séniag
Cher : Sough, Tang
Cigarettes : Cigaret, Papiros
Déjeuner (petit) : Djach
Diner : Entrik
Dormir : Knanal
Eau : Tchour
Eglise : Yéguéghétsi
Entrée : Moudk
Fermé : Kots, Pag
France : Fransa
Français : Fransatsi (langue : Fransérén)
Gare : Gaïaran
Gratuit : Tseri
Heure : Jam
Hôpital : Hivantanotz
Hôtel : Huranotz, Bantog
Madame : Diguine
Mademoiselle : Oriort
Monsieur : Baron
Malade : Hivant
Manger : Oudél
Médecin : Pejichk
Médicament : Tégh
Merci : Mersi, Chnorhagaloutioun
Monument : Chénk
Musée : Tankaran
Note (somme) : Koumar
Non : Votch
Où : Our
Oui : Ayo
Ouvert : Pats
Pain : Hatz
Palais : Balad
Prix : Kin
Quand : Yérp
Qui : Ov
Restaurant : Djacharan
Réveil : Zartonk
Rivière : Kéd
Sortie : Yélk
Taxi : Taxi
Thé : Téï, Tchaï
Toilettes : Zoukaran, Toualet
Train : Knatsk


Fêtes nationales  :

6 janvier : Noël Arménien. 9 mai : Fête de la victoire.
28 mai : Journée de la République. 21 Septembre : Fête de l’Indépendance.
Chaque 7 Décembre : commémoration du tremblement de terre de 1988.



Les sites de l’Unesco à ne pas manquer pendant votre voyage en Arménie :

Monastère de Haghbat (1996)
Monastère de Sanahin (1996)
Gherart (2000)
La Cathédrale et les Eglises d’Etchmiadzine (2000)
La Haute Vallée de l’Azat (2000)
Le Site Archéologique de Zvarnotz (2000)


à partir de 0995 €TTC



Galerie photos :




Thématique(s) associée(s)

Rare et insolite
En famille
Périple culturel
Echappée culturelle
Fêtes traditionnelles
Religieux
Rencontre avec les peuples
Voyages combinés
Randonnée
Voyage photographique
01 53 31 18 28 ESPACE
ENTREPRISES
 | OFFRIR
UN VOYAGE
 | NOS CONDITIONS
DE VENTE
 | NOS
ASSURANCES
 | MENTIONS
LEGALES
 | REMERCIEMENTS  | PLAN
DU SITE