Inscrivez-vous à la newsletter :
Agence de voyage Osm'oz : présentationAgence de voyage Osm'oz : destinations de voyagesAgence de voyage Osm'oz : listes des voyagesAgence de voyage Osm'oz : contact

voyage en Roumanie

Roumanie  




PRELUDE | LES INCONTOURNABLES | INFOS PRATIQUES



Pour bien préparer votre voyage en Roumanie, Osm’oz Voyages vous présente ses informations et conseils  :




Capitale :

Bucarest


Superficie :

391 km2


Population  :

22 600 000 habitants, composés de Roumains (89,5 %), Hongrois (7,7 %), Tsiganes (2 %), Allemands (0,3 %), Ukrainiens (0,3 %).


Langue  :

La langue officielle est le Roumain. Le Hongrois, l'Allemand et le Français sont également parlés et/ou compris. L’anglais est souvent utilisé dans les métiers liés au tourisme.


Religion :

87% d’Orthodoxes, 7% de Protestants, 6% de Catholiques.


Les conditions d’entrée sur le territoire roumain pour les ressortissants français sont :

Lors d’un voyage en Roumanie, les ressortissants français doivent être en possession de:
- Passeport ou carte d’identité en cours de validité.
- Aucun visa n’est exigé pour un séjour de moins de trois mois (90 jours).

En raison de l’évolution et des changements imprévisibles quant aux procédures, tarifs et documents requis pour un séjour en Roumanie, nous vous recommandons avant toute demande, de consulter le site du consulat roumain dont vous trouverez les coordonnées ci-dessous à la rubrique « contacts utiles ».


Santé/vaccination :

Aucun vaccin n’est obligatoire pour un circuit en Roumanie. Il est cependant important, comme pour tout voyage, de vérifier la validité de vos vaccins diphtérie, tétanos, polio et typhoïde. Osm’oz Voyages vous recommande par ailleurs la vaccination de l'hépatite A et B. Vous pouvez, pour de plus amples informations, consulter le site www.sante-voyages.com. Pour plus de prudence, consultez votre médecin et partez en bonne santé.


Pharmacie  :

Dans les grandes villes, les pharmacies sont généralement bien approvisionnées mais il n’est pas toujours facile d’identifier le médicament équivalent.


Sécurité  :

Osm’oz Voyages vous recommande, pour un voyage en Roumanie, de consulter au préalable le site du quai d’Orsay régulièrement mis à jour et de plus en plus précis sur les zones à éviter dans chaque pays du monde : www.france.diplomatie.fr (rubrique « conseils aux voyageurs »). Comme partout dans le monde, soyez vigilants dans les sites touristiques, les rues commerçantes et les marchés où les pickpockets sont à l’affût. Evitez d’emporter des bijoux et laissez votre passeport, vos billets d’avion et objets de valeur au coffre à l’hôtel.


Eau :

L’eau du robinet est potable. Dans tous les restaurants et sur les sites touristiques, vous trouverez des vendeurs d’eau en bouteille; vérifiez que les bouteilles sont bien fermées hermétiquement. Evitez aussi les glaçons en dehors des hôtels et des restaurants touristiques.


Mesure de prévoyance :

Osm’oz Voyages vous conseille la plus grande vigilance quant à vos papiers d’identité et votre titre de transport lors de votre séjour en Roumanie. Nous vous recommandons vivement d’insérer une photocopie de ces documents dans votre valise. Cette mesure pourrait vous faciliter certaines démarches, en cas de perte.


Monnaies et devises :

(Nouveau) Lei (Abréviation : RON) / Cours : 1 Euro = environ 4,27 (nouveaux) Lei.


Banque et change :

Les banques ouvrent de 9 h à 12 h en semaine. Les bureaux de change privés restent ouverts jusqu'à 18 h, ainsi que le week-end. Les cartes de crédit sont acceptées dans les banques, les hôtels et dans les magasins. Il existe de nombreux distributeurs automatiques de billets dans les villes. Les chèques de voyage en euros sont acceptés. On peut échanger des devises dans les banques et les bureaux de change. Inutile de se munir de dollars, car les euros sont bien acceptés. On évitera de changer dans les hôtels car les taux sont médiocres. Dans les principales villes, de nombreux bureaux de change privés et les banques, affichent leurs taux en vitrine. Il suffit de comparer et de faire jouer la concurrence. Enfin, ne JAMAIS changer au noir dans la rue : arnaque garantie.


Décalage horaire (par rapport à la France) :

En Eté comme en Hiver = +1 heure.


Durée du voyage vers la Roumanie en avion :

Environ 3H00 (Paris- Bucarest).


L’électricité :

220 Volts (prises identiques à celles de la France).


Bulletin météo  :

La Roumanie possède un climat continental tempéré. Les étés sont chauds, et les hivers rigoureux et enneigés, sauf sur les bords de la Mer Noire. En été, il peut faire très chaud à Bucarest (jusqu'à 30°C), mais le climat reste agréable et ensoleillé en Transylvanie, dans les Carpates et la Bucovine (de 22 à 26 °C). L'hiver est très rigoureux sur l'ensemble du pays, quoique plus modéré sur les rivages de la mer Noire. Le froid est particulièrement vif dans les Carpates, où la neige tombe en abondance.

La meilleure saison pour partir en voyage en Roumanie se situe de mai à octobre. Les paysages sont très fleuris de fin avril à mi-juin, et les lumières somptueuses au début de l'automne. Durant ces deux saisons, les températures sont plutôt douces en journée (de 18 à 24 °C) mais, en revanche, les soirées et les matinées peuvent être assez fraîches (de 8 à 12 °C).

Températures moyennes constatées à Bucarest (à titre indicatif) :
En janvier, de -6°C à 1°C
En mars, de -1°C à 9°C
En mai, de 11°C à 22°C
En juillet, de 16°C à 24°C
En septembre, de 11°C à 25°C
En décembre, de -2°C à 3°C

Nous vous conseillons de jeter un œil quelques jours avant votre départ sur le site de la chaîne météo qui vous donnera avec une quasi certitude le temps qu’il fera pendant votre voyage en Roumanie. Cependant, la météorologie n’étant pas une science exacte, il n’existe aucune certitude absolue en matière de temps.


Culture géographique de la Roumanie  :

La Roumanie est un Etat d’Europe de l’est. Il est bordé au nord par l’Ukraine, à l’est par la Moldavie et la mer Noire, au sud par la Bulgarie et à l’ouest par la Serbie et la Hongrie.

Un séjour en Roumanie, par Bucarest, la capitale


Bucarest possède de nombreux monuments, tels que l'Arc de Triomphe, l'Athénée Roumain, l'Athénée Palace, le Théâtre National, le Palais du Parlement (l'ancienne Maison du Peuple, une construction gigantesque édifiée entre 1984 et 1989, le 2e plus grand bâtiment administratif au monde après le Pentagone). Un circuit en Roumanie passe aussi par la découverte de La Curtea Veche (l'ancienne cour princière de Vlad Tepes), du Palais de Cotroceni (l'ancienne résidence des princes Roumains), ou de la Cour des Verriers (Curtea sticlarilor), un atelier où travaillent des maîtres-verriers.

Voyage à Bucarest : ville de culture


La ville regorge également de musées, tels que le Musée du Paysan Roumain (musée des arts et traditions populaires), le Musée d'Histoire, le Musée National d’Art de Roumanie, le Musée du Village « Dimitrie Gusti » ou le Musée National d’Histoire Naturelle « Grigore Antipa ».

Séjour en Roumanie, entre Histoire et légendes


A 30 km de la capitale, on rencontre le célèbre Château de Snagov, entouré d’un lac, avec son église où reposerait Vlad l’Empaleur, inspirateur du personnage de Dracula. On ne manquera pas non plus d’aller au nord-ouest de Bucarest, où l’on pourra admirer le somptueux Palais Mogosoaia, une imposante construction de brique rouge de style brancovan, construit au bord d’un lac. La ville de Sighiþoara vaut également le détour pour son style médiéval très bien conservé et qui lui a valu son inscription au Patrimoine Mondial de l’Unesco. On pourra notamment citer la Tour de l’Horloge et les Murailles de la Citadelle.

Un voyage en Roumanie : un séjour le long de la mer Noire


Des vacances en Roumanie, c’est aussi l’occasion d’aller dans le Sud-Est du pays pour un séjour au bord de la mer Noire . On y découvre Constanta, un petit village fondé par les Grecs au VIe siècle et qui abrite de nombreux vestiges Ottomans et de l’époque Grecque. Il est conseillé de visiter le Musée d’Histoire et d’Archéologie. Les amateurs de farniente pourront se détendre sur la jolie plage de Constanta, surnommée Mamaia.


Transports :

Les taxis sont nombreux et assez bon marché à l'intérieur des villes, et sont désormais équipés de compteurs sauf quelques voitures privées qui racolent les touristes aux aéroports.
Bucarest possède un métro simple, pratique et peu cher pour parcourir la ville, ainsi qu'un réseau de bus et de trolleys.
En bus : les services d'autocars sont surtout utilisés pour desservir les petites destinations et relier les villages reculés pas accessibles par le train. Les bus sont très lents, bondés, brinquebalants et pollueurs. Les gares routières sont généralement situées à côté des gares ferroviaires, c'est-à-dire assez loin des centres-villes (1 à 2 km). Pas très pratique pour les voyageurs n'ayant pas beaucoup de temps.
En train: le réseau de la société nationale SNCFR est très dense et les fréquences sont nombreuses. Les trains sont assez bien entretenus, plutôt confortables et bon marché. Sur les grandes lignes, on prendra les trains "rapid", "accelerat" et "I.C.". Pour les dessertes locales, les "cursas" et "personal". On achète les billets dans les gares environ une heure avant le départ, ou bien à l'avance dans les agences SNCFR en ville. Pour le pittoresque, certains tortillards à vapeur circulent encore dans les forêts et vallées perdues des Carpates, du Maramures ou de Bucovine. Un voyage en Roumanie organisé par Osm’oz Voyages vous mènera à travers ces régions.
En voiture: sans doute le meilleur moyen de circuler en Roumanie. Permet d'accéder aux endroits les plus reculés, de s'arrêter où l'on veut et d'économiser du temps. Dans l'ensemble, l'état des grands axes est plutôt bon, mais les routes secondaires sont truffées de «nid-de-poule» et encombrées par des charrettes à cheval ou à bœufs, par des tracteurs et des camions poussifs, des troupeaux d'oies et des chiens errants... On évitera de rouler la nuit, en raison des multiples obstacles invisibles. On trouve des stations-services et des réparateurs de pneus crevés (Vulcanizare) pratiquement partout, et l'essence est au même prix qu'en France.
En avion: la compagnie nationale Tarom assure des liaisons avec les principales villes, mais il n'y a pas de vols le week-end et le réseau est organisé en étoile à partir de Bucarest. Cela oblige à chaque fois de transiter par la capitale pour accéder à une autre ville. Les vols domestiques partent de l'aéroport de Baneasa, situé à proximité de celui d'Otopeni.


Achats :

L'artisanat roumain est très vivant, même si son style et ses couleurs ne correspondent pas forcément au goût occidental. On trouvera dans les villages, en particulier autour des monastères, quantité d'échoppes où sont proposés d'assez beaux tapis, des tissus brodés (nappes, serviettes, châles, foulards), des sculptures en bois, des tapis, des œufs peints et des icônes sous verre, des objets en cristal... Les œufs délicatement décorés de Bucovine plaisent énormément, et demandent des heures de travail. La plupart des magasins sont ouverts de 9 h à 18 h et fermés le week-end.


Courrier :

Comptez une semaine pour une lettre ou une carte postale. Le courrier confié à la réception des hôtels ne parvient pas toujours à destination.


Taxe(s) locale(s) de sortie du territoire  :

Aucune


Fermeture des sites :

Les sites ferment généralement vers 16 h (sauf exception notamment le week-end)


Contacts utiles pour votre voyage en Roumanie :

Adresses consulaires:
Ambassade de Roumanie à Paris: 5 rue de l’Exposition - 75007 PARIS. Tel : 01.47.05.10.46 ou 01.47.05.18.70. Fax: 01.45.56.97.47. Site web: www.paris.mae.ro/index.php?lang=fr .
Ambassade de Roumanie à Strasbourg : A/25 Rue Trubner – 67000 Strasbourg. Tel : 03.88.61.98.96. Fax : 03.88.61.44.25.
Ambassade de Roumanie à Marseille : B/157 Boulevard Michelet – 13009 Marseille. Tel : 04.91.22.17.34 ou 04.91.22.17.41. Fax : 04.91.22.17.87.
Ambassade de France à Bucarest : 13-15 rue Biserica Amzei, 010392 Bucarest - Secteur 1. Tél: (40 21) 303.10.00. Fax: (40 21) 303.10.90 ou (40 21) 303.10.78. Site web : www.ambafrance-ro.org. Ouverture au public les jours ouvrables : du lundi au vendredi, de 8h30 à 13h et de 14h30 à 17h30. En cas d’urgence, hors horaires d’ouverture, appeler le (40 21) 303.10.22.

Adresses des principaux hôpitaux:
Hôpital d'urgence Floreasca - Tél : 230.01.06. Ambulances, Puls - Tél : 961 ou 629.95.60. Assistance, Rumanian Assistance - Tél : 321.20.10 (correspondant des principales sociétés d'assistance françaises).


Communications :

Appels téléphoniques depuis la France: 00. 40 (+1 : indicatif Bucarest, Brasov: 68, Sighisoara: 65, Sibiu: 69, Cluj Napoca: 64, Timisoara: 56, Baia Mare: 62, Suceava: 30, Constanta: 41) suivi du numéro du correspondant.
Appels téléphoniques depuis la Roumanie vers la France: 00.33 suivi du numéro sans préfixe « 0 ».


Petit glossaire utile pour un voyage en Roumanie :

Bonjour : Bună ziua. (dans la journée), Bună dimineaţa. (le matin)
Comment allez-vous ? : Ce mai faceţi?
Très bien, merci : Foarte bine, mulţumesc.
Quel est votre nom ? : Cum vă numiţi?
Je m'appelle Mya : Mă numesc Mya
Enchanté(e) (de vous connaître) : Îmi pare bine (de cunoştinţă).
S'il vous plaît : Vă rog.
Merci : Mulţumesc / Mersi.
Il n'y a pas de quoi : Cu plăcere.
Oui : Da.
Non : Nu.
Excusez-moi : Scuzaţi-mă.
Je suis désolé(e) : Îmi pare rău.
Au revoir : La revedere.
Je ne parle pas roumain : Nu vorbesc româneşte.
Parlez-vous français ? : Vorbiţi limba franceză ?
Est-ce qu'il y a quelqu'un qui parle français ici ? : Vorbeşte aici cineva franceza ?
À l'aide ! : Ajutor !
Bonsoir : Bună seara.
Bonne nuit : Noapte bună.
Je ne comprends pas : Nu înţeleg.
Où sont les toilettes ? : Unde este toaleta ?
J'ai besoin d'un médecin : Am nevoie de un medic.
Ou se trouve l'hôtel … ? : Unde este hotelul …?

Aide à la prononciation:
Voyelles :
ă : proche de "e" dans "levain"
â, î : proche de "u" dans "usine"
i : comme i dans "idée", ou comme "y" dans "yeux" (devant et après une autre voyelle), ou bien "y" à peine perceptible en fin de mot
o : en général comme "o" dans "orage", dans certains mots comme "ou" dans "Ouagadougou" (devant un a)
u : en général comme "ou" dans "ourlet", dans certains mots comme "ou" dans "Ouagadougou" (devant un a et après toute voyelle)

Consonnes :
c : en général comme "c" dans "cour", devant e et i, comme "tch" dans "tchèque"
ch : comme "ch" dans "echo", (seulement devant e et i)
g : en général comme "g" dans "gant", devant e et i, comme "dj" dans "djebel"
gh : comme "gh" dans "ghetto"
h : aspiré, prononcé effectivement, comme dans "Hahaha!"
r : comme "r" dans "radio", roulé comme dans le Midi de la France
ş : comme "ch" dans "chat"
ţ : comme "ts" dans "tsar"


Fêtes nationales :

1er janvier : Jour de l'An.
8 avril : Pâques orthodoxe.
Mai : Festival International de Jazz de Brasov, Fête des Narcisses à Vlahita-Harghita, Festival Folklorique du Printemps à Hoteni, Carnaval de Bucarest.
Juin : Foire agricole de Fundata.
Juillet : Festival de Musique de chambre à Brasov et à Bran.
Août : Fête Médiévale à Sighisoara.
Septembre : Festival de musique pop à Brasov.
Décembre : Fête Nationale (1er décembre), Noël (25 et 26 décembre).



Les sites de l’Unesco à ne pas manquer pendant votre voyage en Roumanie :

Delta du Danube (1991)
Églises de Moldavie (1993)
Monastère de Horezu (1993)
Sites villageois avec églises fortifiées de Transylvanie (1993)
Forteresses daces des monts d’Orastie (1999)
Ensemble « Églises en bois de Maramureş »(1999)
Centre historique de Sighişoara (1999).



Conseils et informations utiles pour votre voyage en Roumanie :


Vous découvrirez, durant votre circuit en Roumanie, que les campagnes roumaines ont su conserver un visage bucolique, et que les traditions populaires y perdurent avec une grande vivacité. Les costumes des paysans (blouses, jupes, manteaux, bonnets et gilets en laine ou en lin, richement brodés et ornés de motifs géométriques noirs et rouges sur fond blanc) sont encore portés lors des foires, des mariages ou des fêtes. L'artisanat rural est également riche et fécond et donne lieu à une abondante production de tapis, sculptures sur bois, icônes sous verre et œufs décorés.

Séjour en Roumanie : à la découverte du folklore roumain


Les chansons et les danses populaires, comme les doïnas des haidouks, la hora, la capra, le brâul, les calusarii, exécutées au son des violons, accordéons, clarinettes, harmonicas et flûtes de Pan, sont l'expression des croyances et légendes du vieux folklore Roumain. Certaines sont liées à la vie familiale, d'autres à la vie pastorale. Certains villages, en particulier dans le Maramures et la Bucovine, sont de véritables musées ethnographiques. Mais la coutume la plus appréciable en Roumanie est l'incroyable sens de l'hospitalité des villageois, qui vous invitent généreusement à partager leur repas ou à boire un verre de tzuica, une eau de vie à base de prunes. Vous pourrez en faire l’expérience notamment au cours de notre voyage chez l'habitant en Roumanie.

Voyage en Roumanie : les pourboires


Le service est généralement compris dans les notes, mais il est d'usage de laisser un pourboire aux taxis et porteurs. On peut aussi laisser un pourboire dans les restaurants.

Voyage en Roumanie : votre arrivée à l’aéroport


L'aéroport internationalOtopeni est à 16 km du centre de Bucarest (environ 30 mn de trajet), sur la route de Ploesti. Il comprend un bureau d'information touristique qui délivre les visas, ouvert 24 heures sur 24, un bureau de change et un distributeur automatique, une consigne, un bar-restaurant et différents stands de loueurs de voiture. Le bus n° 783, qui passe toutes les 15 minutes, permet de rejoindre le centre-ville. En taxi, prenez un véhicule avec compteur, car sinon il vous faudra négocier âprement le prix de la course. Compter environ 220 000 ROL.



à partir de 750 €TTC



Galerie photos :




Thématique(s) associée(s)

En famille
Périple culturel
Echappée culturelle
Voyage en liberté
Religieux
Rencontre avec les peuples
01 53 31 18 28 ESPACE
ENTREPRISES
 | OFFRIR
UN VOYAGE
 | NOS CONDITIONS
DE VENTE
 | NOS
ASSURANCES
 | MENTIONS
LEGALES
 | REMERCIEMENTS  | PLAN
DU SITE